Pourquoi l’amorti est-il un point essentiel sur des chaussures de running ?

chaussures de running

Publié le : 29 octobre 20225 mins de lecture

En choisissant des chaussures de sport, la plupart d’entre nous ne retiennent que des critères esthétiques, l’importance de l’amorti par exemple, est souvent sous-estimé. Pourtant, ce système d’absorption des chocs est d’une importance capitale pour gagner en endurance et progresser dans les disciplines sportives. Dans cet article, nous allons donc nous intéresser au système d’amortissement sur les chaussures de running.

Amorti et absorption des chocs : de quoi s’agit-il ?

L’absorption des chocs ou l’amorti est l’un des éléments les plus importants dans la conception d’une chaussure de course, car les pieds sont soumis de manière répétée à un impact d’environ trois 3 fois le poids du corps pendant la course. Ce choc à répétition s’accumule sur une longue période et fait peser une charge importante sur les membres inférieurs.

Les fabricants de chaussures, comme relance-running.fr, ont consacré beaucoup d’efforts à la recherche de moyens pour améliorer la fonction d’absorption des chocs, du matériau de rembourrage de la semelle à l’épaisseur et à la forme de la chaussure, afin de trouver la meilleure configuration pour réduire l’impact sur le sol. L’objectif de l’absorption des chocs est de réduire la vitesse et l’impact du choc.

Le mode de fonctionnement de l’amorti

Pour absorber les chocs, la semelle d’une chaussure de course absorbe l’impact lorsqu’elle touche le sol. La méthode réelle d’absorption des chocs est la déformation de la semelle des baskets, qui retarde la durée de l’impact et absorbe la force.

Par exemple, lorsque vous marchez sur le coussin, celui-ci s’enfonce pour absorber l’impact, ce qui vous permet de ressentir l’effet d’absorption des chocs. Ces deux types d’amortisseurs peuvent également être trouvés dans toute paire de basket de running vendue sur le marché actuel.

L’absorption des chocs par le matériau utilise la déformation du matériau lui-même. Il s’agit d’une conception commune aux chaussures de running qui utilise des matières plus souples tels que la mousse et le vinyle.

Comment choisir des running adaptés à la course ?

Une bonne paire de chaussures de course à pied peut rendre ce moment plus agréable. Voici des astuces pour trouver des chaussures de sport confortables qui vous éviteront les ampoules, les entorses ou autres blessures :

  • Choisissez la bonne taille : Lorsque vous courez, votre pied glisse vers l’avant de quelques millimètres à l’intérieur de la chaussure. Pendant les essayages, veillez alors à ce que vos orteils ne soient pas entassés. Laissez un centimètre d’espace entre vos orteils et le bout de la chaussure. De manière générale, les spécialistes recommandent pour les running de prendre une pointure au-dessus de celle des chaussures de ville.
  • Mesurez l’impact de votre poids sur vos baskets : Que vous pesiez soixante ou quatre-vingt-dix kilos, votre poids a une incidence sur la taille des chaussures de course que vous choisirez. Si vous pesez plus de quatre-vingts kilos, préférez une paire de baskets avec une excellente absorption des chocs à l’avant et à l’arrière du pied.
  • Choisissez vos runnings en fonction de la surface du terrain : Sur le béton, un bon amorti est nécessaire, car les chaussures de running ont un impact élevé et s’usent rapidement sur ce type de surface. En revanche, si vous comptez courir sur de la terre, les chaussures de course doivent offrir un soutien et une adhérence optimale, car elles doivent s’adapter aux variations rencontrées sur un sol naturel.
  • Essayez vos chaussures le soir : Pendant la course ou la marche, vos pieds vont légèrement gonfler et devenir encore plus plats surtout après trente à quarante minutes d’exercice. C’est pourquoi nous vous recommandons d’essayer vos runnings le soir : au moment où la taille et la fragilité de vos pieds sont similaire à leur état après la séance d’entraînement.
  • Changez de runnings au bon moment : N’attendez pas d’être blessé pour penser à remplacer vos chaussures de course. Les coureurs ayant un cou-de-pied large auront besoin d’une nouvelle paire après deux mille kilomètres de course. Les chaussures les plus légères doivent être remplacées après un maximum de cinq-cents kilomètres.
  • Privilégiez des running simples : Les chaussures minimalistes sont les plus recommandées pour pratiquer du sport. Vous pouvez certes opter pour des couleurs flashy, mais il faudra éviter à tout prix les fioritures qui encombrent le pied et ralentissent le mouvement. Du point de vue pratique, il faut laisser de côté les chaussures de claires et les noires tout autant. Ces couleurs ont tendance à retenir la poussière et les saletés.


L’impact des chaussures de foot sur la performance et la prévention des blessures
Chaussures de tennis : les meilleures chaussures pour la terre battue

Plan du site